La raffinerie de la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR) à Abidjan, Côte d’Ivoire, est une raffinerie d’hydrocracking complexe avec une capacité nominale de distillation de 3,500,000 tonnes par an (71,000 barils par jour), mais elle fonctionne généralement à 93% environ de sa capacité. Les propriétaires de la raffinerie, ouverte en 1963, sont Petroci, pour le Gouvernement de la Côte d’Ivoire à 47.2%, Total 10.3%, Elf 15.1%, Shell 10.3%, Mobil 8%, le Gouvernement de Burkina Faso 5.4% et Texaco 3.7%. La raffinerie traite en général des pétroles de Nigéria, la Guinée Equatoriale, Kuwait, et Venezuela. C’est la seule raffinerie dans l’Afrique de l’Ouest qui produit des quantités appréciables d’hydrocarbures blanches.

Les opérations de la raffinerie furent gravement perturbées par une grève en 1994. En 1993 elle fit un bénéfice estimé à 3,7 millards de FCFA.