La Côte d’Ivoire, république indépendante dotée d’un gouvernement démocratique, s’étend le long du Golfe de Guinée et forme une partie de la région de l’Afrique de l’Ouest. La capitale administrative est Yamoussoukro, mais c’est Abidjan qui en est la capitale commerciale. Parmi les autres villes d’importance, citons Dimbokro, Daloa et les ports de Sassandra et Tabou.

La population s’élevait en 1995 à un chiffre de 14,06 millions d’habitants. La langue officielle est le français. En 1992, on estimait le PIB à 8,73 milliards US$, En 1994 le chiffre des exportations de la Côte d’Ivoire vers le reste du monde s’élevait à 2 804 millions US$ et le chiffre des importations à 1 642 millions US$. En 1994, le taux d’inflation officiel était de 32%. La Côte d’Ivoire possède une économie de marché et une bourse active. La monnaie locale est le CFA-franc. (USD$/CFA Franc – taux de change courant).

L’industrie pétrolière de la Côte d’Ivoire est un élément clé du pays. L’industrie en aval en particulier est bien developpée, comprenant une raffinerie de pétrole à Abidjan et 8 sociétés pétrolières engagées dans la distribution et le marketing des produits pétroliers. En plus de cette industrie pétrolière, la Côte d’Ivoire possède une industrie chimique dynamique; elle est également l’un des plus grands marchés de l’industrie des lubrifiants de la région de l’Afrique de l’Ouest. L’industrie minière du pays représente aussi un secteur important de l’économie. L’électricité est founie par le service semi-public, Compagnie Ivoirienne d’Electiricité (CIE).

La Côte d’Ivoire se situe dans la zone horaire internationale de Greenwich. Le code international est +225. 19 compagnies aériennes desservent la Côte d’Ivoire qui est aussi le siège de la compagnie Air Afrique. Depuis septembre 1995, la plupart des visteurs qui arrivent en Côte d’Ivoire doivent être munis d’un visa, excepté les ressortissants des pays scandinaves, de certains pays de l’Europe de l’est et des Etats-Unis. Des services juridiques professionels sont offerts aux industriels et aux investisseurs internationaux par Lex Africa, réseau de grands cabinets juridiques africains affiliés à l’important cabinet juridique sud-africain, Werksmans Attorneys. Ceux-ci ont publié un “Guide to doing Business” en Côte d’Ivoire destiné aux investisseurs et industriels étrangers.

Des services de consultation et comptabilité peuvent être fournis par Ernst & Young ainsi que par les bureaux de représentation d’autres firmes internationales de comptabilité; ceux-ci devraient pouvoir également donner des conseils sur d’autres prestataires de service locaux appropriés. Ernst & Young publie également un guide d’investissementen Côte d’Ivoire. Les transactions bancaires internationales peuvent être réalisées à travers la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

La Côte d’Ivoire est membre de l’Organisation d’Unité Africaine (OAU)), la BCEAO – Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, la CEAO – Communauté Economique de l’Afrique de l’Ouest, l’UEMOA – Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (West African Economic and Monetary Union) et fait fonction de siège pour Banque Africaine de Développement _

 

Le Réseau de Ressources Africaines, comprenant certains des plus importants bureaux de consultation d’Afrique, offre, en un point unique, un service Information/ Intelligence/ Recherche/ Conseils via Internet destiné, aux industriels et sociétés du monde entier, qui souhaitent faire des affaires avec l’Afrique. Un excellent service d’assurance est fourni par le représentant local de AfriNet, gestion des risques et courtiers d’assurance.